Livres

Tu vas me manquer

Un DHR qui fait disparaître le corps d’un employé par l’escalier de service, une femme qui quitte son mari par la fenêtre parce que ça change de la porte, un saumon trop cuit qui signe l’arrêt de mort d’une relation, une femme qui tombe amoureuse d’un chien parce que c’est plus gratifiant que d’aimer un homme, autant de situations où les personnages au bord de l’implosion cherchent l’issue de secours.

Au détour de ces récits singuliers, Danièle Pétrès épingle de son écriture extralucide et drôle le destin de couples qui n’acceptent pas de ne plus s’aimer et préfèrent fuir la fin annoncée de leur histoire dans une consommation sans modération de travail, de vêtements, de sacs pour y enfouir leurs rêves, de microdrames organisant des retrouvailles amoureuses sans cesse à réinventer…

176 pages, 125 x 175 mm

Collection Romans français
Parution : 15-05-2008

extrait de presse

livre1

 

 

La lecture

Vous avez failli ne pas vous rendre à cette lecture, mais vous étiez obligé d’y aller ce soir, précisément, car vous venez de mentir, vous n’allez jamais à des lectures parce que vous avez peur des gens, que vous êtes tout le temps fatigué, et que vous préférez regarder la télé avec Elvire qu’avoir à supporter sa conversation dans le métro, avant la pièce, puis ensuite au restaurant, étape obligatoire qu’elle ne manque pas de vous signaler sur le chemin du retour.

Quatre personnages se rendent à la lecture d’une pièce de théâtre (en banlieue), et comprennent qu’ils auraient préféré faire toute autre chose. Oui, mais quoi ?
D’une plume fine, Danièle Pétrès met en scène les pensées les plus inavouables d’hommes et de femmes soudain acculés à assister à la même lecture. Chassé-croisé de sentiments d’une modernité délicieuse, ce premier roman explore avec une cruauté intuitive et joyeuse les paradoxes de nos vies ballotées entre fantasmes de réussite sociale et espoirs…

112 pages, 125 x 175 mm

Collection Romans français
Parution : 22-08-2005

extrait de presse

livre1

 

Le bonheur à dose homéopathique

Trente polaroïds de plaisirs minuscules et autres curiosités : femmes perplexes avec hommes sur siège éjectable, couple qui s’administre des granules pour se protéger de la peur de la mort, pizzeria déserte où le serveur et sa cliente semblent être les deux seuls survivants de la gastronomie italienne, autant de situations où la vie reprend ses droits sur la routine et où les personnages décident d’échapper au bonheur obligatoire auquel ils se croyaient promis mais qui n’était pas fait pour eux.

Sismographe du presque rien, Danièle Pétrès souligne comme il est difficile de rencontrer des gens avec qui on a envie de rester et facile de rester avec ceux auxquels on ne tient plus. Entre Raymond Carver et Philippe Delerm, elle capture la petite musique des vies ordinaires sillonnées de gouffres insolites.

168 pages, 125 x 175 mm

Collection Romans français
Parution : 02-05-2002

extrait de presse

image2